Aucune Hausse des taux sont prévues !

Une réaction a eu lieu suite à l'augmentation du taux Swap, mais la hausse des taux ne sera pas durable. Comptez sur des fluctuations ces mois à venir, mais ne vous affolez pas. Les taux vont se maintenir stable.

En revanche, vu la volatilité prévue, il est important de bien suivre le marché des capitaux et des hypothécaires régulièrement. Vu les écarts qu'on peut avoir sur du court terme il est important de bien comparez ou passer par des spécialistes qui puisse négocier à votre place. 

N'hésitez pas à nous contacter, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Mike

Vous désirez devenir propriétaire, avec à peine CHF 5-- par jour vous donnez déjà de l'importance à un achat d'un bien immobilier.

N’OUBLIEZ PAS !

  • C'est 50% de cash ( 3ème pilier également ) et 50% de votre fonds de pension ( LPP ) 
  • Vous avez un allègement fiscal chaque année, ce qui vous garantit un rendement intéressant sur du long terme
  • Vous avez un capital garanti par la Confédération Suisse
  • Vous avez une Gestion active y compris les excédents en fin de contrat
  • En cas de maladie ou accident avec une incapacité de travail de plus de 90 jours, la compagnie d'assurance épargne à votre place
  • Votre 3ème pilier vous servira toujours comme garantie au moment de l'accession à la propriété

 Le 3ème pilier lié (3a) peut être retiré à la retraite, maximum 5 ans avant et 5 ans après si vous continuez à avoir une activité lucrative.

Il faut savoir ! 

En comparaison internationale, le système de prévoyance vieillesse suisse a perdu du terrain. En 2019 elle occupait le 12ème rang alors qu’elle était encore au 8ème en 2017. La Suisse est l’un des rares pays où l’âge de la retraite n’a pas encore été relevé. 

La tendance est à travailler plus longtemps et à abolir l’âge de la retraite fixe. Les prestations de retraite sont liées à l’espéran.ce de vie et garantissent ainsi une prévoyance. 

 

Pour résumer ! 

Toute personne en Suisse devrait épargner sur du long terme en ayant un 3ème pilier. Le plus important est de se discipliner avec un minimum, avoir une garantie au bout du compte et y ajouter une libération du versement de votre épargne prévu en cas d’une incapacité de travail suite à une maladie ou d'accident grave.

Dès CHF 5.-- par jour vous pouvez déjà constituer un bon capital sur du long terme. Pour LES PROPRIETAIRES, il ne faut pas oublier que lesquels de taux sont 3% en dessous de la moyenne. Cela veut dire que si vous avez un emprunt de CHF 500'000.--, vous économisez facilement CHF 15'000.--  par an ! Vous avez de quoi épargner et amortir votre dette indirectement par le biais d’un 3ème pilier, soit 3a ou 3b, mais il faut le faire !

Prenez contact avec nos conseillers via Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou via notre module de chat en bas à droite de la fenêtre de votre navigateur Chat module en cas d'absence laisser votre message Laisser un message Nous prenons contact avec vous dans les plus brefs délais.

Très souvent on parle d’assurance vie, de 3 ème pilier A ou B mais moins souvent d’une Assurance vie risque pur. Pourtant ce type d’assurance est très utile car il vous permet de couvrir de manière importante vos survivants, femme et enfants, mais pas seulement. Il couvre également l’incapacité de gain, votre incapacité de gain.


Une maladie grave, un accident qui nous rend handicapé ou un accident mortel ! Parfois, la vie peut prendre un tournant inattendu et c’est la situation de toute une famille qui bascule. C’est pour ce choc brutal que sert l’assurance vie risque pur.


Risque décès
L’assurance vie risque pur aide vos survivants à continuer de subvenir à leurs besoins contre une perte financière inattendue et préserve efficacement leur avenir et leurs intérêts. Elle permet également de garantir des prêts hypothécaires.


Risque incapacité de gain
L’assurance vie risque pur vous protège, vous et votre famille, contre la perte de salaire dans le cas où, suite à un accident ou une maladie, vous n’êtes plus en mesure d’exercer votre activité professionnelle ou que partiellement.


Vous l’aurez compris, chacune et chacun d’entre nous aspire au meilleur pour sa famille et personne n’imagine qu’un jour quelque chose d’inattendu peut survenir. Pourtant cela arrive tous les jours et c’est pourquoi il est essentiel que nous ayons tous pris conscience de ce fait et que nous nous sommes préparés au mieux pour nos proches et pour soi-même.


Vous êtes intéressé, vous désirez en savoir plus et bénéficier de conseils spécifiques et adaptés à votre situation, n’hésitez plus et prenez rendez-vous auprès de nos collaborateurs en cliquant ici.


Dario Bello

Comme chaque année, en cette période d’automne, nous assistons à la valse des primes pour les assurances maladies.

Chaque compagnie y va de ses slogans, de ses avantages, de ses nouveautés, de ses différences. Toutes ces compagnies ont raison, elles ont travaillé toute l’année à nous concocter les meilleures prestations aux meilleurs tarifs. Malgré tout, il est difficile, ou du moins fastidieux, pour une personne de s’y retrouver, de comparer et finalement de décider si elle va changer ou pas de compagnie !

Ma constatation sur le terrain est que bien souvent la personne ne fera pas le pas car soit elle n’aura pas pris ou pas eu le temps de s’y pencher soit elle regardera uniquement le prix ou tout simplement elle pense qu’elle est bien où elle est et elle ne va pas chercher plus loin.

En ces temps où tout va très vite et nous avons de moins en moins de temps (ou nous ne prenons pas le temps) pour nous occuper ou nous préoccuper de ces questions d’assurances, nous les délaissons quelque peu et ce sont parfois des centaines voire même des milliers de francs (les familles de 4 personnes par exemple) par année qui sont « perdus ».

Quand je dis perdus, ils sont réellement perdus car ils ne sont ni sur votre compte en banque, ni dans votre poche, ni même chez vous mais dans les caisses de la compagnie où vous êtes affiliés.

Nous avons « encore », cela disparaîtra peut-être un jour, la chance en Suisse d’avoir une multitude de caisses maladie et non une caisse unique et nous avons donc la possibilité de faire jouer la concurrence. Avec Global Solutions 4 You nous faisons toute l’année ce travail et nous continuerons à le faire pour vous de rechercher les meilleures prestations au meilleur prix.

Ceci pour vous rendre la vie plus facile et faire en sorte que ces centaines voire même ces milliers de francs perdus par année restent dans votre poche ou que vous puissiez les investir dans vos prochaines vacances.

Vous êtes intéressé, vous désirez connaître quelle compagnie d’assurance maladie vous fera économiser des primes tout en étant parfaitement assuré ?

N’hésitez plus et prenez rendez-vous auprès de nos collaborateurs en cliquant ici.

 

De plus en plus de jeunes de nos jours commencent leur vie professionnelle et désire acheter leur premier appartement immédiatement. De même, les locataires de veulent passer le pas et investir dans leur résidence principale pour avoir un « chez soi » bien à eux.

Beaucoup de personnes désire devenir propriétaire, mais deux critère sont immuables : L'apport et le revenu ! Mais alors, peut-on acheter sans apport ? 

Quand vous rencontrez pour la première fois votre conseiller bancaire pour lui exposer votre projet immobilier, il va vous demander presque immédiatement à combien s’élève votre apport personnel. Ce critère est extrêmement important pour la banque, puisqu’elle va déterminer le risque que celle-ci va prendre. En effet, en cas de mauvais paiement, elle souhaitera récupérer son capital en activant la garantie (hypothèque, caution, etc).

Ces garanties ne couvrent pas les frais associés au prêt, c’est la raison pour laquelle les banques demandent que l’emprunteur apporte au moins les frais et ne financent le projet qu’à 100% maximum. On admet que l’ensemble des frais s’élève à 10%, il faudra donc que l’emprunteur injecte 10% (ou plus) dans son projet immobilier.

Et si je n’ai vraiment aucun apport personnel ?

Les jeunes qui commencent dans la vie active n’ont parfois pas la possibilité d’apporter les fonds nécessaires, il devient plus délicat pour eux d’être suivi par les banques quand ils souhaitent investir.

Certaines banques font des opérations spéciales pour les jeunes de moins de 35 ans en leur proposant des conditions tarifaires plus intéressantes : obtention d’un crédit à un taux plus bas et financement possible à plus de 100%.

Des organismes plus spécialisés proposent des crédits en finançant l’intégralité du projet (frais y compris). Ils vont alors demander deux garanties (une hypothèque et la caution des parents par exemple) et appliquer un taux un peu plus élevé que la moyenne.

Le cas des frontaliers et du 2ème pilier

Tous les salariés suisse cotisent à leur 2ème pilier et c’est également le cas des frontaliers. Il est possible de retirer le 2ème pilier pour financer un projet immobilier, avec quelques conditions à respecter.

Il est possible de débloquer son 2ème pilier pour financer la résidence principale uniquement. Si les emprunteurs pouvaient financer les frais avec ces fonds, cela n’est désormais plus possible, seul le financement du bien immobilier est concerné. Le contrat LPP doit avoir un capital de 20’000 CHF minimum, qui sera imposé à 4% (sur Genève) au moment de la sortie (possibilité de les récupérer une fois l’imposition française effectuée).

Si toutes les conditions sont respectées, vous avez la possibilité d’utiliser votre 2ème pilier comme apport personnel. Attention à faire la demande longtemps à l’avance, les délais pour obtenir les fonds sont parfois très longs.

 

logo
Global Solutions 4 You Sàrl
CH - 1870 Monthey

Tél : +41 21 357 59 34
contact@gs4y.ch

Newsletter

Nous suivre